DIDRO, un outil intégré pour l’auscultation des digues par drone

L’usage des drones se démocratise, ouvrant pour les gestionnaires de digues des perspectives d’auscultation de leurs ouvrages par voie aérienne à des coûts d’opération raisonnables. Il devient possible d’inspecter en une seule journée plusieurs kilomètres de digues (certaines pouvant être d’accès difficile voire impossible à l’homme), facilitant les visites obligatoires et la gestion des situations de crise.

Par ailleurs, l’instrumentation de mesure se miniaturise, son coût diminue, et permet une vision globale et profonde des infrastructures, souvent au-delà de ce que peut détecter l’humain, ou avant que les conséquences d’une anomalie majeure ne soient visibles à l’œil nu. Les capacités de traitement et de stockage de données, à l’heure du Big Data, sont telles que tout le monde peut avoir accès à un centre de calcul et de stockage numérique.

Le bon usage de ces technologies, même si elles paraissent abordables à tous, impose d’apporter aux utilisateurs des réponses aux questions suivantes :

  • Quels capteurs choisir ? et que permettent-ils de mettre en évidence ?
  • Qui peut opérer le service de bout en bout, avec des conditions optimales d’acquisition de données ?
  • Comment traiter les données recueillies, et comment les interpréter ?
  • Quel est le coût d’une prestation ? quel est l’avantage par rapport aux dispositifs actuels ?
  • Quelles sont les dispositions légales qui régissent l’usage de l’espace aérien ?

DIDRO est un consortium de chercheurs et d’industriels, réunis sous l’impulsion d’opérateurs de drones et de gestionnaires de digues. Trois ans de travaux ont permis de :

  • Sélectionner et adapter des instruments de détection performants sur des drones ;
  • Valider ces dispositifs sur le terrain en conditions réelles ;
  • Mettre en place une plateforme complète de recueil, traitement, stockage et analyse des données ;
  • Faire émerger une structure à même d’opérer un service de bout en bout pour le compte des gestionnaires de digues.

Le dispositif type est un drone-hélicoptère, fabriqué par la société Survey Copter, qui embarque :

  • Un LiDAR, pour la réalisation de modèles numériques de surface et la détection d’affaissements de terrain entre deux
    passages ;
  • Des imageurs visible et proche infrarouge (Camlight, développée par l’IGN) et infrarouge thermique ;
  • Des smart géocapteurs (Géocube de l’IGN et autres) et capteurs aquatiques.

Les données collectées lors d’un vol sont déversées dans une plateforme Cloud de traitement de données, enrichies à partir de processus d’analyse sélectionnés et calibrés, puis interprétées par un expert et mises à disposition du gestionnaire de digues.

Geomatys a été choisi par le consortium pour assurer le pilotage du projet, et pour proposer, en partenariat avec Survey Copter, un service d’auscultation par drones aux gestionnaires de digues. Geomatys y apportera son expertise en :

  •  Conception de plateforme collaborative dédiée à la planification des missions de drones
  • Mise en place d’une architecture de traitement de grands volumes d’images
  • Intégration de données métier (gestion de digues) et de données issues de capteurs

La phase de conception est en cours, les premiers essais montrent de très bons résultats. Le service devrait être disponible au second semestre 2019.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *