Diffusion d’acquisition d’imagerie en mode services OGC

Parmi les moyens d’acquisitions de donnée, le Smartphone est devenu un périphérique d’acquisition largement répandu. Que ce soit les capteurs de positionnement, de température, de vélocité ou tout simplement l’appareil photo, ces téléphones apportent une facilité énorme pour capturer un évènement.

Dans le cadre du Programme d’Interopérabilité de l’OGC (Testbed 11), Geomatys a participé avec le Centre Européen Satellitaire (http://www.satcen.europa.eu) au développement d’une solution de diffusion d’alertes par Smartphone.

L’objectif architectural était l’utilisation des standards OGC Transactionnels que sont WFS-T et WCS-T pour manipuler des données au format GMLJP2 V2 depuis un périphérique mobile.

En pratique, Satcen a développé une application mobile qui permet d’interagir avec les services OGC implémentés par Geomatys dans Constellation SDI.

Cas d’utilisation 1 : Interrogation du service WFS

cdraw

L’application cliente interroge Constellation en lui envoyant la position actuelle. Cette position permet de récupérer l’ensemble des alertes dans une zone autour de la position actuelle de l’utilisateur et de les afficher sur une carte avec une info bulle. Le service WFS contient les données descriptives ainsi qu’un lien vers la photo envoyée lors de la soumission de l’alerte.

Figure 1: Points aux alentours de la position courante
b82a8bd4d981e5baa9216431cc5b69e6

Figure 2 : Visualisation de l’image
943306a1ddc837156badc12a49cc91e0
Cas d’utilisation 2 : Envoie de données

Interrogation du service

Figure 3 : Classification de l’evenement

0a98dd2be083abe0972dcd1b650847e2

Après une prise de vue, l’application permet d’ajouter des métadonnées et soumet l’ensemble sous forme de gmljp2 au serveur. Le serveur Constellation analyse le message, extrait la partie imagerie encodée en base64, la sauvegarde afin de la diffuser par un service WCS, adapte le contenu du gml pour créer les liens vers le service de diffusion de donnée ainsi que vers la prévisualisation et la sauvegarde dans le WFS.

L’intérêt de ce prototype est bien entendu que ce qui peut être appliqué à un Smartphone peut également l’être à un drone. Cette architecture peut donc sans grande difficulté être déployée dans un milieu d’acquisition d’images aériennes. Les métadonnées associées à l’acquisition peuvent contenir des informations sur la qualité du capteur utilisé ainsi que les données requises pour effectuer de l’orthorectification de ces images à travers les services WPS afin d’être immédiatement diffusées par les services WCS et WMS.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *